Un an de plus ou…le cycle de la vie suivant Hudson


Cette semaine étant particulière (puisque j’ai un an de plus aujourd'hui ), le thème devait être en rapport avec l'évènement. J’ai donc pensé à vous parler de Frederic Hudson et le cycle de la vie.

La période de mon anniversaire est toujours l’occasion pour moi d’une remise en question, plus j’avance en âge, plus les questions changent !

Quand nous sommes jeunes, nous voulons paraître plus vieux et à l’inverse, plus nous vieillissons, plus nous voulons paraître plus jeune ! La vie n’est pas simple !

Et Hudson ? Frederic Hudson, docteur de l’université de Colombia a été coach pour des grands groupes comme Motorola. Il a écrit sur le « changement autour de nous » et notre « cycle de vie ».

Pour lui, toute chose est par nature destiné à changer.

Les édifices les plus solides finissent par se décomposer et les personnes vieillissent … Le changement s’applique à nous-mêmes, notre corps change avec les années et notre personnalité évolue elle aussi.

La vie est faite de rencontres, de joie, de déception, d’épreuves, de rire …

Nos comportements changent, nous devenons (souvent) plus philosophe en avançant dans l’âge, nos goûts évoluent, nos convictions aussi !

C’est le cycle de la vie et nous n’y pouvons rien sauf que… nous pouvons choisir le sens de notre évolution.

Pour Frederic Hudson, rien n’est immuable, nous sommes en constante évolution et nous pouvons diriger nos changements, nos évolutions.

Il part du postulat que nous pouvons apprendre à piloter notre vie.

Comment ?

En étant à notre écoute, en comprenant nos besoins, en ayant trouvé nos valeurs (cf. post « trouver sa valeur phare »), c’est avoir un fil conducteur qui nous permet de prendre les décisions conformes à notre bien-être.

La vie est faite d’expérience, nous avons parfois échoué, de temps en temps réussi mais nous avons continué à avancer. L’objectif étant pour chaque cas, de prendre l’essentiel, réfléchir à nos ressentis, à nos vécus, ce que nous avons aimé, ce que nous en avons retiré comme leçons de vie.

L’expression, « C’est parfois un mal pour un bien » a tout son sens, ce qui est dommage c’est que , la plupart du temps, nous nous en faisons la remarque après, une fois le recul établi et les épreuves passées.

Quand nous traversons une période compliquée, nous nous complaisons dans le côté négatif avec des remarques du style, « je n’ai pas de chance », « le sort s’acharne » … mais si nous prenions le temps d’analyser ce qui nous arrive et de comprendre ce que nous pouvons en tirer comme positif pour le futur, peut-être que nous traverserions les épreuves plus facilement.

Un enfant qui apprend à marcher et qui n’arrête pas de tomber, ne se pose pas toutes ces questions, il se relève et recommence, il peut pleurer, demander de l’aide (et c’est bien ! Nous devrions le faire plus souvent mais notre Ego parfois nous en empêche) mais tous les enfants marchent cela prend juste un temps différent pour chacun et le moteur de réussite c’est l’envie !

« Nous n’apprenons rien des expériences délicieuses », c’est vrai à part qu’il faut en profiter quand elles se présentent et pour celles qui le sont moins, ne pas se décourager, chasser le doute (il est naturel) et avoir confiance en l’avenir.

Un vieux proverbe à retenir, « Après la pluie le beau temps », c’est un cycle.

Frederic Hudson l’a traduit sous forme de roue. Elle comporte 4 phases, celle de lancement, celle de désynchronisation, celle de désengagement, celle du renouveau.

Nous passons tous les jours, tous les mois ou années par ces phases et dans tous les domaines.

Pour résumer et prendre un exemple, vous vous levez le matin plein d’enthousiasme avec plein d’idées en tête (phase 1, lancement) puis une contrariété surgit et vous passez en phase 2 (désynchronisation), vous n’arrivez pas à chasser cette idée qui devient une obsession et vous tombez en phase 3 de désengagement. Vous vous trouvez au creux de la vague, découragé et sans envie, puis un mot, un sourire, ou une introspection vous redonne envie et vous repartez plein d’entrain (phase 4) c’est le renouveau. Ces phases peuvent être courtes ou longues (sur des années), sur le plan professionnel, sentimental, amical ou autre.

Ce qu’il faut en retenir, il y a des hauts et des bas et c’est normal.

Prenez conscience de l’existence de ces phases, acceptez-le et dites-vous que marcher sur le chemin est déjà un bonheur en soi.

Appréciez seulement le moment présent, prenez ce qu’il y a à prendre comme expérience et faites confiance au futur.

Merci à tous ceux qui ont pensé à moi, cela réchauffe toujours le cœur, les marques d’affection sont autant de signes de reconnaissance et aussi à ceux qui me soutiennent (ils se reconnaîtront) et m’encouragent à poursuivre la rédaction de mes articles.

Une pensée particulière à mon mari, mes enfants Alexandre et Nicolas, qui m’ont permis de passer les phases 3 très vite !

#Hudson #rouedhudson #cycledevie #confiance #joie #déception

36 vues

06 08 32 06 25

  • White Facebook Icon

Find us on Facebook

  • LinkedIn Social Icon

Partagez sur Linkedin