Etes-vous du style antithèse, oxymore ou paradoxe … moi ce sera le paradoxe !


Le but ? Attirer l’attention, susciter la surprise, faire réfléchir, marquer durablement l’ esprit.

Un petit rappel rapide de définition :

  • Généralement, l’antithèse met en parallèle deux antonymes : « À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire » (Corneille).

De nombreux titres d’œuvres reposent sur l’antithèse : Le Rouge et le Noir (Stendhal), L’Être et le Néant (Sartre), Guerre et Paix (Tolstoï)…

  • L’oxymore, aussi appelé « oxymoron », réunit des mots de sens opposé, souvent un nom et un adjectif.

Corneille propose l’oxymore suivant : « Cette obscure clarté qui tombe des étoiles ».

Puis Le paradoxe

Un paradoxe, du grec para, « contre », et doxa, « opinion », est une idée qui va à l’encontre de l’opinion commune. Cette figure de style repose sur le rapprochement de mots opposés (antithèse) au sein d’une expression dépourvue de sens logique…

Celui cité le plus souvent, « il est interdit d’interdire »! ou le mien « soyez sure de rien ! »

Le paradoxe va encore plus loin que l’oxymore et l’antithèse. D’apparence absurde, il invite à réfléchir ou révèle une vérité.

Je sens que certains décrochent et que je vais en perdre en route !

Soyez curieux !

Pour ceux qui sont arrivés là, continuons ensemble sur ce chemin sinueux.

Pourquoi ces définitions, un peu de culture générale mais pas seulement, le paradoxe est un puissant stimulant pour la réflexion et en même temps très déconcertant.

Et le rapport avec le leadership ?

« Savoir gérer les paradoxes » ou les utiliser ? C’est une des 67 compétences retenues par le concept du leadership « Architect » de Lominger international.

Et ce concept peut déranger, interpeller mais cela vaut la peine de se pencher un peu sur ce…paradoxe.

Les compétences de la personne qui sait se servir du paradoxe :

C’est quoi ?

- La personne va agir de manières qui peuvent sembler contradictoires,

- Elle sait faire preuve de qualités d’adaptation dans des situations difficiles,

- Elle est capable d’être dure et compatissante en sachant défendre ses positions,

- Elle peut agir de façon différente en fonction des situations.

A lire comme cela, vous pensez que ce sont des qualités … ou pas.

C’est déjà la difficulté, de quel côté vous situez-vous ?

Car quand vous savez utiliser les paradoxes vous pouvez être jugé de faux ou indécis ou irrationnel voir pire.

Trouver sa place dans un monde où on a tendance à vous mettre dans une case m’a toujours un peu agacée (cela doit être mon côté rebelle) mais l’art du paradoxe doit vous amener à vous dépasser et à surprendre.

Je m’explique.

Un exemple : L’art du paradoxe appliqué à l’entreprise :

- respectueux avec le patron,

- critique avec les collègues,

- attentionné avec les collaborateurs et

- serviables avec les clients.

Vous commencez à comprendre ou je vous emmène ?

Qu’avez-vous pensé à cette lecture ?

C’est une girouette, il est « politique », machiavel ?

Mais faisons preuve d’intégrité :

Avez-vous le même comportement au bureau et chez vous ? gentil au bureau et directif chez vous ? ou vice versa ou êtes-vous de caractère constant ?

Ne pratiquez-vous jamais des comportements opposés ?

Peut-on dans une journée de 24 heures être toujours la même personne ?

Etes vous calme du matin au soir sans passer par des phases d’excitation, de déprime, de joie, d’agacement …si c’est le cas, expliquez-moi. Je ne crois pas au self contrôle 24h/24, 7j/7 et 365 jours par an ou …c’est que vous êtes parti méditer dans l’Himalaya et encore …

Le paradoxe c’est

- Etre capable d’aller dans les détails tout en ayant une vision globale

- Avoir une attitude ferme tout en sachant être souple

- Etre inflexible avec certains et compréhensifs avec d’autres

La liste peut être longue et vous avez certainement des exemples qui vous sont propres.

On dit souvent « Qui aime bien, châtie bien », un paradoxe ! vous allez me répondre c’est une excuse que l’on se donne pour se justifier ! certes, c’est peut-être le cas mais qu’est ce qui nous a poussé à avoir ce comportement de justicier à un moment donné ? tort ou raison ? ce sera la perception de l’autre.

Faire deux choses contraires en même temps n’est pas facile pour tout le monde et pas compréhensible pour tout le monde !

Quand vous avez des responsabilités vous êtes amenés à utiliser le paradoxe, avoir une gamme de comportement et d’attitude variée. Bien entendu , le tout est de ne pas être dans l’excès.

Si vous êtes du style à penser que c’est bien d’être toujours "égal à vous-mêmes tout le temps", posez-vous cette question :

Peut-on toujours avoir le même comportement devant n’importe quelle situation ?

La réponse est non !

Un peu d’humour : il pleut, vous prenez un parapluie, il fait beau, vous sortez en short ! vous pouvez effectivement cultiver le paradoxe à l’extrême et vous promenez sans parapluie et mettre une doudoune avec 40 degré dehors.

Là je cultive le paradoxe dans mes propos mais en provoquant volontairement, je souhaite vous faire comprendre l’adaptation du comportement à la situation même si vous devez passez de l’amabilité à la confrontation sans culpabiliser.

Sortez de votre zone de confort, passez de l’audace à la prudence, réconcilier vous avec votre adversaire, traiter les questions difficiles avant les simples, apprenez une matière que vous ne connaissez pas, passez du rôle d’expert à néophyte.

Quel est l’intérêt ?

C’est savoir changer, se préparer en permanence au changement, ne plus subir, ne plus percevoir les changements comme des menaces, être toujours acteur de sa vie.

Cultiver le paradoxe, c’est savoir s’adapter, passer du rire au sérieux, mener puis suivre, prendre une décision et en laisser prendre, agir ou laisser faire…

Avez-vous maintenant une nouvelle vision du paradoxe ? Etre ou ne pas être ? …

Ai-je réussi à vous choquer ? quelquefois ? convaincre de temps en temps ?interroger souvent ?

C’est mon paradoxe, ne pas être linéaire, surprendre au risque d’avoir perdu 90% des personnes qui auront cliqué sur cet article ! Si c’est le cas, j’ai réussi mon objectif ! Avoir traité un sujet plein de polémique, pris le risque de ne pas être comprise !

Mais au fond de vous, pouvez-vous m’affirmer que l’art du paradoxe est une ineptie ?

#antithèse #paradoxe #oxymore #leadership #compétence #adaptation #responsabilité

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

06 08 32 06 25

  • White Facebook Icon

Find us on Facebook

  • LinkedIn Social Icon

Partagez sur Linkedin