Savez-vous voir et entendre ? ou …ouvrir son esprit, trouvez son talent.


Avant de vous raconter l’histoire d’aujourd’hui, essayez de penser à la dernière fois que vous vous êtes arrêtés pour admirer quelque chose. Pas facile ?

Quand avez-vous pris du recul pour réfléchir sur ce qui vous anime, vos envies, vos motivations, ou tout simplement vos rêves ?

Avez-vous pensé que les choses pourraient être différentes si vous les regardiez différemment, que la personne que vous croisez tous les jours est peut-être la personnalité de demain, que la réussite est peut-être là où on ne l’attend pas et que ce qui est important c’est de savoir REGARDER et ENTENDRE avec son cœur, ses valeurs et ne pas être influencé par son entourage, les réseaux sociaux, l’actualité, les influenceurs qui pensent pour vous.

J’en arrive à cette histoire vraie qui est édifiante et qui doit nous amener tous à prendre un temps de reflexion !

Savons nous voir et entendre avec notre cœur ?

Voici l’histoire :

Le matin du 12 Janvier 2007, le Washington Post réalisa une expérience inédite dans le hall d'une station de métro à Washington.

A la station l'Enfant Plaza, un violoniste installé en haut de l'escalator s'apprêtait à jouer six morceaux de musique classique pendant 43 minutes.

Personne ne le savait, mais cet homme qui pouvait aisément passer pour un musicien de rue était en réalité Joshua Bell, un violoniste virtuose parmi les plus brillants au monde, sur le point de jouer six pièces classiques parmi les plus élégantes qui aient jamais été écrites, sur un Stradivarius Gibson fabriqué en 1713, d'une valeur de 3,5 millions de dollars.

Le but de l’expérience : savoir combien de personnes allaient s'arrêter et remarquer le talent du maestro Joshua Bell.

A votre avis ?

A la veille de l'expérience, différents experts furent consultés pour répondre à cette question. Et dans le pire des scénarios, misant sur l'excellence de Joshua Bell, Leonard Slatkin, directeur du National Symphony Orchestra, prédit qu'au moins 75 personnes devraient s'arrêter. Dans le pire des scénarios, le musicien devait récolter au moins 150 $ de la part des passants en récompense de son talent.

Le jour dit, Joshua Bell a joué trois quarts d'heure. Sur les 1087 personnes qui sont passées, seules 7 s'arrêteront quelques instants. Il recevra 32 dollars - dont 20 dollars laissés par l'unique personne l'ayant reconnu.

Evidemment, pour comprendre ce phénomène, les experts ont cherché des explications : Il faisait froid, les gens sont pressés … Mais avons-nous vraiment des excuses ? Sommes-nous devenus des machines que nous ne pouvons même pas nous arrêter quelques secondes pour écouter un musicien de talent ? !

Mais quelque chose d'encore plus stupéfiant s'est passé ce matin-là. Les seuls à s’être arrêtés ce sont…les enfants !

Dès qu’un enfant passait, il cherchait à s’arrêter pour écouter la musique. Et aussitôt son parent le tirait par la main pour avancer.

Vous n’y manquerez pas ! Quelle est la morale de cette histoire ?

Je pense qu’il y en a plusieurs !

Retrouvons notre âme d’enfant !

Les enfants ne sont pas conditionnés comme nous, ils ont écouté parce qu’ils ont trouvé cela beau et peu importe le lieu ou qui ! En tant qu’adulte, nous avons perdu cette capacité à entendre et voir sans faire référence à un cadre que nous avons crée pour appartenir à un groupe.

Ce qui est quand même surprenant, c’est que dans les 1087 personnes qui sont passés devant ce musicien célèbre, je ne peux pas croire qu’aucune n’écoutait de la musique et ce type de musique. A cette heure-ci, ont dû se côtoyer des musiciens ou non, des diplômes de brillantes universités américaines ou non, des experts, des personnes qui croient tout savoir, bref un panel de tout ce qui fait la société d’aujourd’hui que je ne peux pas tout lister !

Alors quoi ?

Joshua Bell aurait fait la publicité qu’il serait dans le métro à cette heure-ci, je suis prête à parier qu’il y aurait eu foule (et les gens de la sécurité aurait dû intervenir comme c’était prévu pour canaliser les personnes) !

Pourquoi ?

Parce que c’est quelqu’un de célèbre, reconnu par ses pairs et affiché comme tel ! Donc on y va ! Là, la même personne avec un jean, T-shirt et casquette de baseball sans repère médiatique, nous l’ignorons !

Je suis navrée pour ce musicien car cela a dû être une épreuve et une remise en question pour lui, du genre « c’est mon talent que les gens viennent écouter ou le fait que certaines personnes ont décidé de dire que j’étais doué et ont fait ma publicité pour qu’on s’arrache les places à mes concerts » !

C’est quoi un génie ? Qui a du talent ? Comment le reconnaît-on ?

Vaste débat et un article n’y suffirait pas à y répondre mais ce que je souhaite mettre en avant et le message habituel de « Venoké » c’est celui-ci :

Cherchez votre talent !

Vous avez forcément un talent que ce soit dans votre travail et/ou votre vie privée, que ce soit artistique, manuel, intellectuel… n’attendez pas qu’on décide pour vous si oui ou non vous avez du talent, faîtes ce que vous aimez pour le plaisir.

Notre principal challenge n'est pas d'avoir du talent.

(Nous en avons tous, soyez-en persuadé.)

C'est d'y CROIRE.

Je pourrais faire la liste des gens célèbres qui le sont devenus après leur mort ou des gens ayant trouvé le succès après des années et des années de galère !

Que cherchons nous ? le succès ou le plaisir ? Les deux, peut-être ?

Trois jours avant cette expérience, Joshua Bell jouait sur la scène de l'opéra de Boston, dans une salle bondée, où le siège coûtait 100 $. Ce jour -là, il était célèbre et admiré et ce jour du 12 janvier, il retombe dans l’anonymat le plus total. J’espère au moins pour lui qu’il a pris plaisir à jouer dans le métro !

Que retenir ? (avec mon zeste d’humour !)

  • Ne faîtes rien pour devenir célèbre, si ça doit être, ce le sera, par contre faîtes-vous plaisir, trouvez-votre talent et éclatez-vous !

  • Soyez à l’affut de ce qui va vous faire vibrer, une musique, une peinture, un roman, un discours, un article, une œuvre d’art quelque soit le lieu, la personne, ne vous laissez influencer par rien d’autre que votre moi profond, votre petite voix intérieure qui est souvent bonne conseillère quand nous l’écoutons,

  • Ouvrez les yeux autour de vous, redécouvrez votre environnement, vos proches,

  • Et même dans le travail, n’ayez aucun préjugé, une pépite est peut-être dans votre équipe, vos collaborateurs et que vous n’avez pas encore su ni la voir, ni l’entendre !

Comme dise nos amis d’outre atlantique, soyez « Open mind » !

Gardez l’esprit ouvert !

Révélez-vous !

et vous aurez plein de belles surprises, de belles rencontres dans votre vie.

#célèbre #anonymat #espritouvert #voir #entendre #musicien #talent #enfant #joshuabell #expert

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

06 08 32 06 25

  • White Facebook Icon

Find us on Facebook

  • LinkedIn Social Icon

Partagez sur Linkedin