Avoir la maîtrise de soi… ou gérer ses émotions


Nous sommes souvent confrontés à ces émotions de colère, stress, peine, inquiétude, peur…

Ne pas savoir gérer ses émotions peut conduire à être nerveux, irritable, perdre patience, tenir des propos déplacés ou dire des paroles que nous regretterons après…

Nous réagissons de façon affective, nous nous mettons sur la défensive ou à l’inverse nous nous renfermons.

Nous sommes sensibles aux critiques, cynique, lunatique, déstabilisé par l’imprévu, ébranlé, vous perdez votre calme.

Je suis persuadée que la plupart ont vécu ces émotions à un moment ou un autre, ponctuellement ou régulièrement mais nous ne pouvons pas vivre sans émotions.

Que ce soit dans le domaine professionnel ou privé, nous sommes confrontés à celles-ci.

Elles ont été longtemps considérées comme un phénomène gênant ou une faiblesse. « Les garçons ne pleurent pas » est un exemple parlant (c’est aussi un message contraignant, relire mon article sur ce sujet).

Si nous inhibons nos relations corporelles en relation avec nos émotions, cela peut déclencher des réactions psychosomatiques et psychiques.

Une émotion est une réponse adaptée à une émotion.

Je vois une agression, je tremble, j’ai peur.

C’est normal et même physiologique.

Les émotions se manifestent sur le corps et les sentiments dans le cerveau.

Un rappel rapide d’étymologie, « emovere » enlever, secouer et « movere » se mouvoir, les émotions produisent donc des changements, psychiques ou comportementaux mais renvoient aussi à un état « d’ébranlement » (secouer) qui peut être positif (plaisir, joie) ou négatif (anxiété, agression).

Il y a 4 émotions principales : la peur, la colère, la tristesse et la joie puis des émotions secondaires associées comme l’angoisse, la honte, la jalousie, le plaisir…).

La peur peut nous protéger, la réaction de fuite est ancrée dans nos gènes depuis l’époque de l’homme des cavernes. Elle est donc légitime. Quand la peur survient, il faut comprendre d’où vient la source du danger qui perturbe notre amygdale !

Pour la colère, il faut savoir retrouver notre équilibre émotionnel.

Il a été constaté que la réaction neurologique à un épisode de colère dure 2 secondes environ, il est donc conseillé de compter jusqu’à 10 lorsque l’on s’énerve pour contrôler ses émotions et éviter d’agir « sur le coup de la colère ».

J’ai abordé ce point récemment en coaching avec un dirigeant qui m’indiquait qu’il était « en colère » contre certains de ses employés et qu’après il ne pouvait plus communiquer ou communiquait mal.

Le danger c’est de se laisser envahir par ses émotions sans les contrôler et sans comprendre pourquoi nous sommes en colère. Et en analysant, c’est souvent, aussi, contre soi, que nous sommes en colère !

Le fait d’en parler, de « décortiquer » comment l’émotion arrive, comment elle se manifeste, permet souvent de trouver la solution adaptée à la situation et à la personne.

La colère révèle souvent un conflit ou une insatisfaction et est grande consommatrice d’énergie. Il faut donc la transformer en onde positive !

Pour terminer, la tristesse est associée à un évènement indésirable, une perte et provoque souvent un repli sur soi.

Autant la colère peut partir aussi vite qu’elle est venue autant la tristesse si elle s’installe nécessite un effort sur soi pour sortir de cet état. Une aide extérieure peut être utile pour extérioriser cette émotion et trouver le comportement adéquat pour l’évacuer.

En conclusion :

-Identifiez vos déclencheurs (critique, perte de contrôle, enfants, argent, autorité…) et demandez-vous-en quoi c’est un problème pour vous !

-Comptez jusqu’à 10 ou aller chercher un stylo, prendre une tasse de café, allez aux toilettes…bref coupez votre émotion en faisant autre chose et retrouver votre calme ;

-Quand vous êtes énervé, lâchez prise ;

-Ne prenez pas tout contre vous mais soyez acteur de ce qui se passe.

Souriez ! cela devrait permettre aux émotions positives de prendre plus de place !

#sagesse #colère #joie #tristesse #émotions #contrôle #messagecontraignant #critique #pertedecontrôle #énervé #psychosomatique #peur

21 vues

06 08 32 06 25

  • White Facebook Icon

Find us on Facebook

  • LinkedIn Social Icon

Partagez sur Linkedin