Elocution de Michel Camdessus... vers 2050, ce que l'avenir nous réserve.


Voici le résumé de son élocution lors du colloque EMCC en Mars 2018.

Michel Camdessus est un économiste français, ancien directeur du trésor puis gouverneur de la Banque de France. Il a été élu directeur général du Fonds Monétaire International de 1987 à 2000.

Son dernier livre « Vers le monde de 2050 », « ce que l’avenir nous réserve » a été le fil conducteur de sa présentation.

Il commence son élocution en faisant remarquer que « Faire l’éloge de la métamorphose le jour du printemps, quel clin d’œil ! » !

Pour Michel Camdessus, deux catégories de métamorphose :

Celle qui s’impose à nous et

Celle que nous choisirons de provoquer.

Un groupe de vingt-cinq chercheurs s’est penché sur la question suivante : quel sera le monde de nos enfants en 2050 ?

Il nous parle de « collapsologie » (du latin collapsus, "tombé en un seul bloc") qui est l'étude de l'effondrement des sociétés ou des civilisations.

Ce thème est une préoccupation théorique liée à la fois à l'écologie et à l'économie et au salon du survivalisme pour identifier les tendances lourdes dans les conflits.

Michel Camdessus a abordé les 7 points suivants :

  1. La démographie en 2100 : En 2100, l’Europe aura perdu près d’une centaine de millions d’habitants, l’Europe ne représentera plus que 11% de la population mondiale, l’Afrique 40%. Cela va devenir un face à face, l’Afrique contre le reste du monde.

  2. La percée des économies émergentes, le glissement actuel du classement affecte l’Europe. En 2050, la France sera au 14ème rang (au lieu du 6ème) comme la Thaïlande aujourd’hui ! Ce qui sous-entend que le G7 n’est plus légitime et que les européens doivent s’attacher à penser une nouvelle gouvernance.

  3. L’image : un astéroïde qui détruirait l’Europe, comment reloger ces peuples, à comparer avec les 800 millions d’urbains en plus en Afrique, il faut des investissements massifs.

  4. La montée du populisme avec les conditions de vie des classes moyennes qui se dégradent.

  5. Dans notre monde d’abondance, l’eau, l’énergie, les minéraux s’épuisent, pour nourrir 4 milliards de plus, il faudrait 2 à 3 planètes « Terre » à exploiter !

  6. Le changement climatique et l’impact sur l’agriculture.

  7. Le progrès fulgurant sur les technologies, 300 à 400 millions de personnes devront changer de métier ;

Et quelques invariants ;

Pas de décroissance prévue, explosion des classes moyennes et instabilité.

Maintien probable de la violence, du terrorisme et de la guerre civile.

COMMENT ALLONS NOUS, NOUS EN TIRER ?

5 PROPOSITIONS DE METAMORPHOSE pour Michel Camdessus

  1. Eradiquer la grande pauvreté qui est le risque systémique.

  2. Transformer la finance en servante de l’économie.

  3. Métamorphoser les gouvernances mondiales.

  4. Adopter les méthodes pour préserver la planète.

  5. Métamorphoser les cultures actuelles.

Pour cela :

  • Humaniser les migrations.

Une question soulevée : la démographie africaine. Pour Michel Camdessus, cela passe par l’accès ouvert à la contraception, la scolarisation des femmes afin de maîtriser la fécondité et une information à tous sur ce sujet.

  • Rejeter les réponses toutes faites !

La vraie solution à long terme, c’est le développement de l’Afrique en Afrique.

Ce n’est pas si simple, il faut faire des changements profonds, et combattre la corruption, intensifier la coopération.

Pour lui, il faut rendre les finances « servantes », développer les investissements financiers responsables, réformer le FMI, avoir une gouvernance mondiale rénovée. Il faut que l’ONU devienne le lieu ou le monde prendra conscience des « besoins ». Il y a 205 pays, tous doivent se sentir concernés. Le droit de vote des « 5 » grandes nations est à revoir.

Pour l’épuisement naturel des ressources : les solutions du style « manger des fourmis » ou devenir végétarien, il n’y croit pas.

Nous devons adopter une attitude de maîtrise de consommation, être en harmonie avec la nature, revenir aux valeurs traditionnelles, avoir une culture « éthique » amie de l’homme.

Il rappelle que si la cupidité est politiquement correcte et que produire plus, pour gagner plus est le modèle actuel, il faut en sortir !

Et il faut s’ouvrir aux autres cultures, autres que celle occidentale.

OUVRONS LES YEUX ! la révolution sera celle de la fraternité. Il y a déjà un élan, les religions du monde doivent être partenaires.

Les cultures évoluent à leur rythme.

« La jeune pousse, on ne la tient pas pour la faire grandir » rappelle Michel Camdessus.

Va-t-on y arriver à temps ?

Michel Camdessus l’espère mais cela dépendra de chacun d’entre nous, de notre faculté à nous soucier de vouloir faire un monde meilleur !

Et il conclut sur ces mots :

FRATERNITE, PARTAGE, RESPECT.

(Véronique Nocquet – Déléguée régionale EMCC Poitou-Charentes)

Pour revoir un extrait de son intervention lors du colloque :

https://www.youtube.com/watch?v=Lnj4a9gqpGk&t=2s

#2050 #michelcamdessus #métamorphose #collapsologie #démographie #économieémergente

0 vue

06 08 32 06 25

  • White Facebook Icon

Find us on Facebook

  • LinkedIn Social Icon

Partagez sur Linkedin