« La totalité est plus que la somme de ces parties » Aristote ou comment motiver une équipe !


Ce qui m'a inspiré pour écrire cet article, c'est une étude récente faite sur le campus de Google.

Google a étudié leurs meilleures équipes dans l'espoir d'identifier ce qui les rendait géniales.

Ils ont jugé « l’efficacité » des équipes en fonction des évaluations des cadres supérieurs, des chefs d'équipe et des membres de l'équipe, ainsi que de la performance des ventes.

Le résultat (pas très surprenant) : La confiance entre coéquipiers, était le facteur partagé par les équipes les plus efficaces.

La réussite c’est la capacité de bien travailler ensemble.

Google a voulu approfondir les clés de la réussite d'une équipe. Ils ont nommé l'étude Project Aristote, un hommage à la célèbre citation du philosophe "Le tout est plus grand que la somme de ses parties".

Les chercheurs ont ensuite évalué l'efficacité de l'équipe de quatre façons différentes :

  • Évaluation exécutive de l’équipe ;

  • Évaluation du chef d'équipe de l’équipe ;

  • Évaluation des membres de l'équipe ;

  • Et la performance des ventes par rapport au quota trimestriel.

La conclusion a été la suivante :

Ce qui compte vraiment, c'est moins de savoir qui fait partie de l'équipe, mais plus de savoir comment l'équipe a travaillé ensemble.

Ce qui importait le plus : la confiance.

Alors quel était le facteur le plus important contribuant à l'efficacité d'une équipe ? C'était une sécurité psychologique.

En termes simples, la sécurité psychologique fait référence à la perception qu'a un individu de prendre un risque et à la réaction de ses coéquipiers à ce risque.

Google le décrit ainsi : Dans une équipe à haute sécurité psychologique, les coéquipiers se sentent en sécurité pour prendre des risques avec les membres de leur équipe. Ils sont convaincus que personne dans l'équipe n'embarrassera ou ne punira quiconque pour avoir admis une erreur, posé une question ou proposé une nouvelle idée. En d'autres termes, les grandes équipes prospèrent sur la confiance.

Cela peut sembler être un concept simple, mais établir la confiance entre les membres de l'équipe n'est pas une tâche facile.

Quelques conseils à appliquer pour vous aider à renforcer la confiance dans vos équipes :

  • Écoutez ! Pour construire la confiance, vous devez respecter la façon dont les autres pensent et ressentent. C'est pourquoi il est important d'écouter activement, laisser parler. Cherchez à comprendre leur réalité, apprenez à connaître leur monde (rappelez-vous la carte du monde du dernier article) et montrez que vous appréciez leur expérience. L'écoute active, c’est aussi poser les questions prouvant que vous comprenez leur problématique, ne pas être dans le jugement. Une écoute attentive vous aide à identifier les forces, les faiblesses et le style de communication de chaque membre de l'équipe. De plus, vous envoyez le message que ce qui est important pour eux, est important pour vous.

  • Montrez de l'empathie. Au-delà de l'écoute, faites de votre mieux pour comprendre les membres de votre équipe et leurs points de vue.

  • Soyez authentique. (rappel de l’article « être un authentique leader »), l'authenticité crée la confiance. Personne n’est parfait et il faut être prêt à montrer ces imperfections car tout le monde en a. L'authenticité ne veut pas dire partager tout sur soi-même, sur tout le monde, tout le temps. C’est surtout être en harmonie avec ses valeurs.

  • Montrez l'exemple. Ne tombez pas dans le travers suivant « faîtes ce que je dis mais pas ce que je fais ». C’est une remarque que j’ai entendu de nombreuses fois du style « il nous demande cela mais il ne le fait pas ! », comment voulez-vous être crédible et inspirer confiance. C'est pourquoi il est si important de pratiquer ce que vous prêchez et de donner l'exemple.

  • Même si vous décidez d'être en désaccord avec votre équipe, expliquer pourquoi vous gardez votre cap. Pas de question de sabotage du projet - directement ou indirectement. En faisant confiance à votre équipe, vous leur donnez la possibilité d'expérimenter et de grandir - et de leur faire confiance dans la capacité à vous suivre.

  • Être humble. Être humble ne signifie pas que vous ne défendez jamais vos propres opinions ou principes. Au contraire, cela signifie reconnaître que vous ne savez pas tout et que vous êtes prêt à apprendre des autres. C’est aussi l’occasion d’admettre que vous vous êtes trompés (si c’est le cas bien sûr).

  • Soyez transparent. Il n'y a rien de pire que le sentiment que les dirigeants ne se soucient pas de vous tenir au courant, ou qu'ils gardent des secrets.

Assurez-vous que votre vision, vos intentions et vos méthodes sont claires pour tous les membres de votre équipe - et qu'ils ont accès à l'information dont ils ont besoin pour faire leur meilleur travail.

Ne pas oubliez les strokes (souvenez-vous de la partition de musique), c’est-à-dire donner des signes de reconnaissance, félicitez sincèrement et spécifiquement.

Tout le monde apprécie les compliments (moi et vous inclus).

Lorsque vos collaborateurs remarquent que vous appréciez leurs efforts, ils sont naturellement motivés à faire plus. Dites-leur ce que vous appréciez, et pourquoi.

Et rappelez-vous, tout le monde mérite des félicitations pour quelque chose.

En apprenant à identifier, reconnaître et louer ces talents, vous ferez ressortir le meilleur d'eux-mêmes, vous aurez instauré la confiance , votre équipe en sortira grandie et la réussite sera au bout du chemin !

Mais le premier acteur, c'est vous !

La semaine prochaine, j'aborderai le thème sur les valeurs.

Connaissez-vous votre valeur phare ?

#aristote #equipe #stroke #reconnaissance #motivation #écouteactive #empathie #confiance #cartedumonde #authenticité #humilité #transparence

06 08 32 06 25

  • White Facebook Icon

Find us on Facebook

  • LinkedIn Social Icon

Partagez sur Linkedin